Les jugements



 Les Jugements



Vous trouverez à la fin de cet article une liste (non exhaustive) de jugements, d'étiquettes et d'évaluations masquées qui sont souvent confondus avec des sentiments. Pourtant, il est important d'en éviter l'utilisation car, dans la mesure où ces mots jugent ou accusent, ils sont donc vécus avec une violence inouïe, qu'ils soient utilisés contre les autres ou contre vous-même.

En effet, s'ils sont employés pour juger l'autre, ils représentent une source potentielle de conflit. Et si vous les employez pour vous juger vous-même, ils entraînent du découragement et de la dévalorisation. On les appelle aussi des sentiments intriqués car ils n'est pas toujours facile de les distinguer des "vrais" sentiments organiques.



Vous poser les bonnes questions pour les reconnaître


Prenons un exemple : vous sentir abandonné implique l'intervention d'une ou plusieurs autres personnes. Si vous vous sentez abandonné, c'est bien parce que quelqu'un vous a abandonné. Pourtant, se sentir abandonné n'est pas un sentiment mais une évaluation masquée. Lorsque vous vous sentez abandonné, vous rejetez la responsabilité sur la personne qui vous a abandonné. Je vous entends d'ici : "Pourtant, c'est bien lui (ou elle) qui est parti(e)... Ce n'est pas moi." Certes ! Et en même temps, cette façon de voir les choses vous empêche de vous connecter à vos véritables ressentis, aux sentiments qui se manifestent à l'intérieur de vous et qui se cachent derrière ce jugement, derrière cette étiquette. Ce jugement vous éloigne de ce que vous ressentez réellement, vous coupe de vous-même.

Il est donc important de vous poser les bonnes questions :
  • Comment je me sens quand je crois que je suis abandonné ? 
  • Comment je me sens à l'intérieur quand je vois que je suis abandonné ?
  • Ca me fait me sentir comment de croire que je suis abandonné ?
  • Qu'est-ce qui se passe en moi quand je me sens abandonné ou quand je me dis que je me sens abandonné ?



Quand les sentiments sont organiques !


Les réponses vont dépendre bien sûr de vos ressentis intérieurs et de la façon dont vous vivez la situation. Peut-être vous sentez-vous seul ? Vous pouvez aussi vous sentir triste ou même en colère. Vous sentir seul, triste ou en colère sont des ressentis qui viennent de vos tripes. Ce sont des sentiments organiques que vous ressentez intérieurement. Ils s'expriment à travers vos réactions et ressentis corporels : votre gorge se serre, vous avez l'impression qu'un étau enserre votre thorax, vous sentez une boule dans l'estomac. Et ce sont eux qui vont vous permettre de détecter quels sont les besoins qui ne sont pas satisfaits par la situation que vous vivez, puis de passer à l'action pour retrouver l'équilibre.

Si vous restez dans le jugement, vous allez rester focalisé sur l'autre et risquez de vous mettre dans une position d'attente : attendre que la personne revienne vers vous, ou bien qu'elle fasse un geste vers vous, qu'elle répare son "erreur" et soulage votre souffrance. Vous devenez dépendant de l'autre et de ses actions. Et votre mal-être va continuer à se manifester.

En revanche, si vous vous ouvrez aux sentiments que cette situation vous fait vivre intérieurement, à ce qui résonne dans vos tripes, au plus profond de vos cellules, vous retrouvez alors votre capacité de choix et votre capacité d'action. Vous pouvez reprendre le pouvoir sur votre vie : c'est à vous qu'il appartient d'agir pour rétablir le bien-être dans votre corps et dans votre esprit. Vous retrouvez votre liberté et pouvez alors décider de la meilleure stratégie pour satisfaire vos besoins sans compter sur les autres, sans espérer que ce soit les autres qui répondent à vos aspirations, en parfaite connexion avec ce qui est juste pour vous.



Retrouver votre pouvoir... ou pas ?


La reconnaissance de vos sentiments vous permet de retrouver votre pouvoir, d'aller à la recherche du besoin qui n'est pas nourri dans cette situation et de poser les actes nécessaires pour satisfaire vos besoins. Alors que si vous vous arrêtez à cette évaluation masquée déguisée en "sentiment" d'être abandonné, sans chercher quelles sont les émotions que la situation provoque à l'intérieur de vous, vous remettez votre pouvoir entre les mains de celui ou de celle qui, selon vous, vous a abandonné. Vous laissez à l'autre la possibilité de satisfaire vos besoins ou au contraire de les frustrer. 

Et vous entrez alors dans une spirale qui consiste à croire que vous ne pouvez pas satisfaire vos besoins par vous-même et que seuls les autres en ont le pouvoir. C'est un schéma très douloureux, qui vient le plus souvent de l'enfance, et qui fera très prochainement l'objet d'un article sur la blessure de l'attachement en Gestalt que je vous invite à lire si vous vous reconnaissez dans cette description. On retrouve également ce schéma en Analyse Transactionnelle. Il s'agit du triangle de Karpman ou  triangle dramatique avec la trilogie infernale : le bourreau, la victime et le sauveur.



En lien direct avec vous-même


La prochaine fois que vous vous surprendrez à ressentir une de ces évaluations masquées, je vous invite à prendre votre loupe et à mener votre enquête à l'intérieur de vos ressentis organiques et cellulaires pour découvrir quels sont les sentiments qui se cachent derrière ces jugements. A force de les démasquer systématiquement, ils finiront pas ne plus se présenter à vous et vous pourrez ainsi être en lien direct avec vous-même et vos précieuses émotions qui ne sont là que pour vous inviter à vous occupez de vos aspirations.




Les évaluations masquées ou jugements pouvant être confondus avec des sentiments :


abandonné jugé
abusé largué
acculé manipulé
accusé materné
attaqué minable
blâmé menacé
coupable méprisé
délaissé mis sous pression
détesté négligé
dévalorisé obligé
diminué pas aimé
dominé pas compris
écarté pas considéré
écrasé pas écouté
étouffé pas respecté
floué pas utile
harcelé piégé
humilié rabaissé
ignoré rejeté
inadéquat ridiculisé
incompétent stupide
indigne trahi
insulté utilisé
intimidé
invisible
isolé


Pour en savoir plus sur les émotions, voici d'autres articles qui peuvent vous intéresser :