Franchise ou authenticité ?



 Franchise ou authenticité : oser la bienveillance


Et si l'authenticité, c'était simplement OSER !

Oser être soi à tout instant.
Oser se dire, exprimer ce qui est important pour soi.
Oser révéler son ressenti, ses émotions.

Cependant, il arrive parfois que l'on confonde authenticité et franchise. Pourtant, si les deux mots existent, il doit bien y avoir une raison !

Si la franchise s'associe à un franc-parler, l'authenticité quant à elle se veut davantage comme une forme de sincérité bienveillante où le bien-être de l'autre comme de soi-même reste primordial. En effet, toute vérité n'est pas bonne à dire et la forme qu'elle prend peut faire toute la différence !

Un exemple :

Vous êtes fatigué après une dure journée de travail. Vous rentrez à la maison et vous vous apercevez que votre fils de 15 ans, bien qu'ayant promis qu'il ferait la vaisselle, n'a rien fait du tout. Vous le trouvez vautré sur son lit en train de jouer à ses jeux vidéo.

Mode franchise :
Je suis vraiment excédé de te voir jouer à tes jeux vidéo alors que tu m'avais promis de faire la vaisselle. Tu ne tiens jamais tes engagements. J'en ai marre que tu ne penses qu'à t'amuser alors que je passe mes journées à travailler pour subvenir à tes besoins ! Si tu veux manger ce soir, tu as intérêt à faire la vaisselle en vitesse ! (Et encore, c'est soft !!!...)

Comment votre ado réagira-t-il à votre avis ? Est-ce que cela lui donnera envie de faire la vaisselle ? Et s'il la fait, est-ce que ce sera de bon coeur ?

Mode authenticité : 
Tu sais, j'ai eu une journée harassante et je suis vraiment fatigué ce soir. Quand je vois la vaisselle sale dans l'évier, je suis déçu parce que j'ai particulièrement besoin de soutien aujourd'hui. Et ça m'aurait tellement rendu service que tu fasses la vaisselle afin que je puisse préparer le repas en toute quiétude. Est-ce que tu serais d'accord de la faire pendant que je prépare le repas ?

La finalité est la même et pourtant la forme du discours est totalement différente. Vous exprimez toujours votre ressenti sauf que cette fois, vous ne prenez pas le risque de blesser votre interlocuteur. 

Bien sûr, cette forme de communication est transposable à volonté dans tous les domaines !