Christelle Duval
Gestalt thérapie à Pertuis et en ligne

De bonnes résolutions qui durent

24 Jan 2022 Christelle Duval Articles

 

Le début de la nouvelle année, c’est la période des bonnes résolutions. Quand on fait le bilan de l’année passée, que l’on voit qu’il y a des choses qu’on aurait aimé changer et qu’on n’a pas mis en place, on peut avoir envie de prendre de nouvelles résolutions. Sauf que si c’était si facile, ce serait déjà fait, n’est-ce pas ?

 

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE TENIR SES BONNES RESOLUTIONS ?

Des objectifs trop ambitieux

Il peut arriver que la difficulté vienne du fait que vous vous mettez tout de suite des objectifs très ambitieux mais peut-être un peu trop exigeants. Cela montre votre envie de changement et en même temps, cela risque aussi d’amener du découragement. Ce qui aura pour résultat d’éteindre votre flamme. Il est vraiment important d’être mesuré et d’y aller par étape. L’escalade d’une montagne ne se fait pas en une seule enjambée et demande de la préparation, de la persévérance, de la ténacité et surtout de découper le parcours en étapes assimilables.

Un manque de précision ou de clarté

Vos objectifs sont peut-être un peu flous, pas très précis, un peu confus. Mettez de la clarté, ajoutez des détails, de la précision. Par exemple : A quoi saurez-vous que vous aurez atteint votre objectif ? Que ressentirez-vous, que verrez-vous, concrètement ?

Une résolution… qui n’est pas vraiment la vôtre

Parfois, on se donne des objectifs sans vraiment réfléchir au sens que ce choix a pour nous. On peut vouloir amener des changements dans notre vie pour faire plaisir à des personnes que l’on aime par exemple. Cela ne veut pas dire que cette décision n’a pas de sens pour nous. C’est juste que l’on n’a pas fait ce choix consciemment pour nous-même. C’est alors un peu vécu comme une contrainte. Et les contraintes trop importantes ne font pas bon ménage avec des résolutions qui durent. Vous aurez donc tout à y gagner à faire un vrai choix, qui fait sens pour vous, et à vous engager envers vous-même.

Le temps

Dans nos sociétés du tout, tout de suite, il est parfois difficile de respecter le rythme nécessaire au changement. C’est presque comme s’il fallait avoir réussi avant de commencer ou avant d’y avoir mis de l’énergie. Pourtant, il y a plusieurs étapes entre prendre la résolution et en voir les bénéfices. Il est primordial d’en être conscient. Ces étapes sont jalonnées d’actions, d’investissements personnels, de recadrage parfois, et de beaucoup d’énergie. Et c’est seulement ensuite que vous pourrez cueillir les fruits comme par exemple sentir que vous respirez mieux si vous avez arrêté de fumer, ou bien voir des résultats sur votre corps si vous vous mettez au sport. Un muscle met du temps à se sculpter, un poumon aussi à se régénérer. Et c’est seulement au terme de persévérance dans l’action, de discipline et de ténacité que le résultat pourra se manifester.

 

CINQ CLES POUR DE BONNES RESOLUTIONS DURABLES

Clé n° 1 : La clarté au niveau du timing

Il est nécessaire de poser des objectifs clairs et précis. Si vous souhaitez arrêter de fumer et que votre résolution c’est simplement : « Cette année, j’arrête de fumer ». Ou si vous souhaitez commencez le sport et que vous dites : « Cette année, je me mets au sport », on ne sait pas précisément à quel moment. Et tant que vous n’aurez pas entériné votre décision, cela vous prendra de l’énergie car cette action non encore accomplie restera toujours en toile de fond dans votre esprit. A chaque cigarette allumée, vous soupirerez en vous disant : « C’est vrai que j’avais décidé d’arrêter de fumer ». Ou encore quand vous passerez devant une salle de sport, vous penserez tristement à votre belle résolution non encore réalisée. Peut-être même que vous ressentirez de la culpabilité… Il est donc important de prévoir des actions claires à réaliser à des moments précis. Ça peut être : Je m’engage à arrêter de fumer d’ici le 1er mars. Je m’engage à faire du sport à partir du 1er février.

Clé n° 2 : Un plan d’actions précis

Les nouvelles habitudes ne sont pas faciles à prendre et nécessitent de préparer un planning regroupant des actions précises qui vont permettre aux bonnes résolutions de perdurer. Il est donc important de vous préparer, de vous renseigner en amont sur les différents moyens qui existent pour parvenir à vos fins et mettre en place un échéancier. Par exemple, pour l’arrêt du tabac : prendre rdv avec tel praticien de santé, lire tel ouvrage, commander tel complément alimentaire. Pour vous mettre au sport : répertorier les salles de sport faciles d’accès, vous inscrire, établir un planning réaliste que vous serez certain de pouvoir suivre. Mieux vaut commencer doucement et augmenter le rythme au fur et à mesure, que commencer fort et se décourager. Il est important de mettre toutes les chances de votre côté pour y parvenir. Benjamin F. Roosevelt disait : « En ne vous préparant pas, vous vous préparez à l’échec ».

Clé n° 3 : La tolérance à la frustration

Ce n’est pas parce que certaines nouvelles habitudes que l’on souhaite inviter dans notre vie sont vertueuses qu’elles sont faciles à prendre ! C’est pourquoi il est nécessaire de faire preuve de tolérance à la frustration.

Eh oui, ces nouvelles habitudes vont venir prendre la place de moments de plaisir ou de détente : fumer une cigarette permet de faire une pause, faire du sport demande de sortir de son canapé, d’aller à la salle. C’est compliqué avec l’attrait de Netflix ou des réseaux sociaux… Et en même temps, si vous ne le faites pas, rien ne changera. Albert Einstein disait : « La folie est de toujours se comporter de la même manière et de s’attendre à un résultat différent ».

La frustration est une émotion qui fait partie de la vie et qu’il est important d’apprendre à réguler pour ne pas se laisser décourager dès la 1ère difficulté.

Clé n° 4 : Changer votre dialogue intérieur

Si vous avez pour habitude de vous dire que ça va être difficile, que vous n’y arriverez jamais, clairement c’est ce qui se produira. Ce n’est pas avec ce genre de pensées que vous allez vous donner de l’énergie, bien au contraire... Il est donc primordial d’observer comment fonctionnent vos pensées et ce que vous avez pour habitude de vous dire sur vous. Si c’est négatif, changez-le ! Remplacez-le par des encouragements positifs comme par exemple : j’ai toutes les ressources en moi pour atteindre mes objectifs.

Clé n° 5 : Célébrer chaque étape

A chaque fois que vous aurez tenu vos engagements, célébrez ! Bien souvent, quand on atteint une étape, on est déjà focus sur la suivante sans prendre le temps de regarder tout le chemin parcouru. On passe ainsi à côté de notre réussite, du courage et de la ténacité qu’il nous a fallu pour parcourir cette étape. Célébrer les étapes permet de les ancrer, de se donner de la reconnaissance, de la fierté. Cela permet d’assimiler pleinement l’expérience.

 

LA GESTALT-THERAPIE POUR VOUS AIDER ET SOUTENIR VOS BONNES RESOLUTIONS

Les outils et concepts de la Gestalt-thérapie peuvent vous aider à chaque étape dans la réalisation de vos objectifs et faire durer vos bonnes résolutions : faire de vrais choix qui ont du sens pour vous, clarifier vos besoins et vos objectifs, apprendre à réguler vos émotions (par exemple la frustration), changer votre dialogue intérieur, vous permettre de reconnaître vos compétences et vos qualités de façon ajustée et mettre en place des ajustements créateurs pour aller vers la vie qui vous inspire. La Gestalt-thérapie est une thérapie qui vous accompagne dans le changement en vous permettant d’avancer pas à pas, de gagner en confiance, de vous reconnecter à vous-même et à vos valeurs.

Je vous accompagne dans mon cabinet de Pertuis ou bien en visio. Je vous guide vers la meilleure version de vous-même, sans pression, sans exigence, avec toute la force et la puissance de la Gestalt. Nous explorons ensemble les difficultés que vous traversez, le sens qu’elles peuvent avoir pour vous, en lien avec votre histoire, balisons une nouvelle direction et mettons en œuvre des ajustements mesurés pour l’atteindre.

 


Articles similaires

Derniers articles

Catégories